La cybercriminalité coûte plus cher que les trafics de cocaïne, héroïne et marijuana 

Les bandes organisées internationales sont derrière la plupart des escroqueries sur Internet, et le coût estimé de la cybercriminalité est plus élevé que les trafics de cocaïne, d’héroïne et de marijuana confondus, a déclaré mardi 8 mai le chef d’Interpol, Khoo Boon Hui.

S’exprimant lors de l’ouverture de la conférence régionale Interpol-Europe à Tel-Aviv, M. Khoo a cité une étude de la London’s Metropolitan University indiquant que « 80 % de la criminalité commise sur Internet est maintenant liée à des bandes organisées transfrontalières ». « Les bandes criminelles jugent aujourd’hui plus [...] rentables la criminalité transnationale et sur Internet que les autres façons, plus risquées, de se faire de l’argent », a déclaré M. Khoo. Lire la suite

Cette entrée a été publiée dans Blogging, Internet, Sécurité. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.

Retour à l'acceuil