Google Drive: mode d’emploi 

CLOUD — Le moteur de recherche a lancé hier son service de stockage en ligne. Voici comment utiliser ce disque dur dématérialisé.

Par Simon Koch. Mis à jour le 25.04.2012

Exit la clé USB!Un disque dur «dans les nuages» est pratique pour transférer des fichiers volumineux d’une machine à l’autre.

De la concurrence pour Dropbox & Co.

Google Drive vient chasser sur les terres de Dropbox. Ce service de stockage en ligne lancé en 2007 revendique plus de 50 millions d’utilisateurs.
Dropbox fournit 2 Go de stockage gratuit, qu’il est possible de pousser jusqu’à 18 Go en recrutant de nouveaux utilisateurs.
D’autres services se montrent plus généreux encore, comme hubiC (25 Go)

depuis des mois, le Cloud de Google (GOOG 609.72 1.41%) a été lancé hier. Au menu: 5 Go d’espace gratuit et un accès facile depuis les ordinateurs et les supports mobiles. La capacité de stockage peut être étendue moyennant finance. 25 Go coûtent 2.49 $ par mois, 100 Go 4.99 $.

Régulièrement épinglé pour sa politique de confidentialité, le géant de l’internet a assuré qu’il n’avait mis en place aucun système de contrôle ou d’analyse des fichiers stockés, «pas même à des fins publicitaires», explique Sundar Pichai, vice-président de Google en charge des applications, au journal Le Point.

A quoi ça sert?

Un disque dur «dans les nuages» est pratique pour transférer des fichiers volumineux d’une machine à l’autre, car l’utilisateur peut y accéder depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet. Exit la clé USB! Cette synchronisation peut être automatisée, afin de retrouver les mêmes documents, vidéos, etc. sur toutes ses machines.

Les fichiers trop grands pour être envoyés par mail peuvent également transiter par le Cloud. Le destinataire les télécharge alors au moyen d’un lien que lui transmet l’expéditeur.

Enfin, le disque dur dématérialisé peut servir de lieu de stockage pour ses fichiers et archives personnelles. La question de savoir si un fichier est plus en sécurité sur un Cloud administré par des professionnels ou sur un ordinateur personnel protégé par un binôme antivirus/firewall divise les experts.

A noter que la firme de Mountain View a a intégré son service Google Docs (qui permet de travailler à plusieurs sur un même document) dans Drive.

Où commencer?

Sur le site drive.google.com. L’utilisateur devra se connecter avec son identifiant Google (Gmail) ou créer un compte spécialement pour l’occasion. Attention, Drive n’est pas encore disponible pour tous les comptes. Le déploiement du service prend du temps, mais Google promet d’avertir par mail les utilisateurs dès que leur nuage privé sera accessible.

Télécharger le programme d’accès

Il faut ensuite télécharger un petit logiciel qui fera le lien entre votre ordinateur et le Cloud. Le programme existe en version PC et Mac. Une application pour smartphones et tablettes Android est également disponible. Une App est prévue prochainement pour l’iPhone et l’iPad.

Une fois installé, le logiciel permet de voir ce que contient le Cloud et de gérer les transferts.

Comment remplir le Cloud?

Le logiciel Google Drive apparaît sous la forme d’une petite icône dans le Systray (PC) ou la barre de menu (Mac), là où s’affichent la date et l’heure. Il suffit alors de glisser un fichier vers ce raccourci pour l’envoyer vers les serveurs de Google et les autres appareils connectés à ce nuage.

Et ensuite?

Plusieurs services sont en cours de développement pour Drive. Les utilisateurs de Gmail pourront prochainement attacher des fichiers à leurs messages directement depuis leur Cloud. Il sera aussi possible d’éditer des vidéos en ligne. L’envoi de fax est également au programme.
Source Le Matin.ch

Les commentaires sont fermés.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.