Tagattitude: le m-paiement audio 

La startup se positionne comme fournisseur de techno aux organismes voulant disposer de cette méthode de paiement. Une video valant mieux qu’une longue description voici une petite démo du système:



TagPay1600 utilisé au restaurant « La Perla », à Paris

envoyé par tagattitude. – Vidéos des dernières découvertes scientifiques.

TagPay1600 utilisé au restaurant “La Perla”, à Paris
Uploaded by tagattitude. – Videos of the latest science discoveries and tech.

La solution de paiement lancée en 2008, Tagattitude s’est immédiatement positionné sur le marché des pays émergents qui constitue une cible logique. Comme nous le faisions remarquer pour le gagnant 2011 de Netexplorateur, mPedigree, ces pays connaissent un taux de pénétration du téléphone portable bien supérieur à celui des comptes bancaires, faisant du mobile un outil pertinent pour les transferts d’argent. Le compte mobile sert en général pour le stockage des fonds, l’utilisateur débitant ou créditant ce compte (ex mPesa au Kenya).Depuis cette date Tagattitude est présent dans 27 pays émergents, avec 32 projets en cours de lancement dont 5 déjà au stade commercial.

2011 sonne l’heure des pays occidentaux pour la startup qui veut notamment s’imposer en Europe et compte déjà ses premiers clients: les boulangeries Poilâne qui utilisent TagPay pour permettre aux parents d’envoyer de l’argent à dépenser dans les boulangeries par le mobile de leurs enfants et la BRED pour rendre accessible les paiements sur Internet à des consommateurs n’ayant pas de carte bancaire.

Clairement l’avantage de cette solution de m-paiement est de pouvoir s’affranchir des opérateurs téléphoniques (qui prennent en général une commission de l’ordre de quelques dizaines de % sur chaque transfert) et des fabricants de terminaux. Néanmoins de grosses barrières subsistent notamment du côté des utilisateurs. Il n’y a rien de plus difficile que de changer les habitudes et force et de constater que nous nous en sortons déjà très bien avec nos cartes de crédit. Autant dans les pays émergents le m-paiement est une solution à un vrai problème (pénétration des comptes en banque faible) autant en occident cela l’est moins. Autre adversaire à combattre dans les mois à venir: le NFC qui bénéficiera très certainement du soutien non seulement des constructeurs mobiles mais également des opérateurs et d’autres gros acteurs du paiement (Paypal, Mastercard…), un nouvel eldorado où la concurrence sera rude! Source Techcrunch

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.