Archives par mot-clef : informations

Facebook veut devenir un superjournal 

India FacebookLe réseau social travaille à une application du type Flipboard. Elle compilera les informations de divers médias et les publications des amis Facebook.

En ajoutant des flux d’informations aux publications personnelles de ses membres, Facebook espère retenir les utilisateurs mobiles plus longtemps dans son giron.
Image: DR

Décidément, Facebook ne chôme pas. Après avoir lancé une option vidéo dans son application Instagram la semaine dernière, voilà que le réseau social travaillerait sur un nouveau service baptisé Reader (Lecteur).

Selon le site du Wall Street Journal, la nouvelle application mobile permettra d’agréger de manière visuelle les contenus de journaux traditionnels Lire la suite

Publié dans Blogging, Infos du web, Technologie | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

DÉCONNEXION – Retour d’expérience après une année passée sans Internet 

000_Par7504822-530x352-Le Monde.frThe Verge rapporte l’expérience de Paul Miller qui a choisi de vivre pendant un an sans Internet.

« J’ai eu tort. » Ainsi commence l’histoire de Paul Miller, qui expose, dans The Verge, le bilan d’une expérience aussi technologique que personnelle, consistant à se couper du Web un an durant. Le jeune homme voulait mesurer l’impact d’Internet sur sa vie en vivant sans lui. Il était fatigué de la profusion des informations, des errances sans fin dans les méandres du Réseau mondial, des mails qui s’accumulent. Il imaginait que le Web le rendait « improductif », « manquait de sens », « corrompait son âme ». Lire la suite

Publié dans Blogging, Infos du web, Loisirs - Détente - Maison | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’assistant contextualisé Google Now est enfin disponible sur iOS 

article_google-now-20 Minutes.frGoogle Now est disponible sur iOS depuis le 29 avril 2013. GOOGLE

HIGH TECH – Le service de Google apporte à l’utilisateur des information sans qu’il ait à les chercher…

«Nous savons qui vous êtes. Nous savons où vous êtes. Nous pouvons plus ou moins deviner à quoi vous pensez.» En 2010, le président de Google, Eric, Schmidt, ne plaisantait qu’à moitié en esquissant le pouvoir prescient de l’entreprise. Lundi, le service Google Now, qui était déjà disponible sur Android Jelly Bean, est arrivé sur iOS, et vient par certains aspects concurrencer Siri.

Le principe de Google Now, c’est un système de fiches offrant à l’utilisateur des informations contextualisées et personnalisées Lire la suite

Publié dans Blogging, Loisirs - Détente - Maison, Technologie | Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’assistant contextualisé Google Now est enfin disponible sur iOS 

Créé le 30/04/2013 à 04h51 — Mis à jour le 30/04/2013 à 07h10

article_google-now-20 Minutes.fr

Google Now est disponible sur iOS depuis le 29 avril 2013. GOOGLE

HIGH TECH – Le service de Google apporte à l’utilisateur des information sans qu’il ait à les chercher…

«Nous savons qui vous êtes. Nous savons où vous êtes. Nous pouvons plus ou moins deviner à quoi vous pensez.» En 2010, le président de Google, Eric, Schmidt, ne plaisantait qu’à moitié en esquissant le pouvoir prescient de l’entreprise. Lundi, le service Google Now, qui était déjà disponible sur Android Jelly Bean, est arrivé sur iOS, et vient par certains aspects concurrencer Siri.

Le principe de Google Now, c’est un système de fiches offrant à l’utilisateur des informations contextualisées et personnalisées sans qu’il ait à les chercher. Google s’appuie sur un trésor de données (recherche, maps, Gmail, calendrier, etc) qu’il corrèle avec la géolocalisation pour deviner ce qui peut être utile.

L’itinéraire le plus court pour rentrer à la maison ou aller au travail? Il se trouve à portée de doigt. Le score en temps réel du match de basket de votre équipe préférée? Idem. Tout comme le taux de change euro/livre lorsque vous atterrissez à Londres.

Moins d’un an après son lancement, Google Now reste encore limité à une vingtaine de catégories. Parfois, il tape à côté en s’entêtant à afficher les résultats d’une équipe de baseball obscure. Mais il apprend, petit à petit, grâce aux actions de l’utilisateur. Et quand il marche, par exemple en affichant un rappel pour le vol de 14h30 et recommande de partir plus tôt à cause des bouchons, il laisse entrevoir un futur assez excitant.

Source 20 Minutes

Marqué avec , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Google+: Une refonte des profils juste avant l’annonce attendue de Facebook 

Créé le 07/03/2013 à 12h31 — Mis à jour le 07/03/2013 à 12h33

article_profil_Google_Plus-20 Minutes.fr
Le profil de Vic Gundotra, un des responsables de Google+, sur le réseau social. CAPTURE D’ECRAN/20MINUTES.FRWEB

- Alors que Facebook doit dévoiler ce jeudi soir un nouveau flux permettant de mieux filtrer l’activité de ses amis, Google+ a apporté une mise à jour aux profils de ses utilisateurs…

Les réseaux sociaux veulent se refaire une jeunesse. Ceux qui utilisent Google+ n’ont pas pu louper les changements opérés par la firme de Mountain View jeudi. L’entreprise  a déployé plusieurs nouveautés sur son réseau social, notamment les photos de couverture plus grandes sur les profils de ses utilisateurs (jusqu’à 2.120 pixels x 1.192 pixels) et les pages des marques, artistes, journaux, etc. Il n’est donc plus nécessaire de redimensionner une photo pour obtenir une bannière. Un nouveau design qui rappelle fortement les «timelines» de Facebook. En voici un exemple, avec la page de Vic Gundotra, un des responsables de Google+. Rien de révolutionnaire, mais c’était une demande de la communauté, souligne le blogueur Frédéric Pereira sur son site FredZone.

En outre, une nouvelle section est apparue aux côtés des informations personnelles, des photos et des vidéos. Il s’agit de l’onglet «avis», qui regroupe les critiques publiées par l’utilisateur au sujet d’un lieu qu’il a fréquenté et noté, comme un restaurant par exemple. Enfin, l’agencement des informations personnelles sur la page «bio» de chaque membre du réseau social a changé. Elle est plus claire  et il est plus facile d’éditer les textes des différents cadres «formation», «professionnel», «contact». Un exemple ici avec la «bio» de Sergey Brin, co-fondateur de Google.

Ces mises à jour interviennent alors que Mark Zuckerberg s’apprête à lever le voile sur une énième modification de son réseau social Facebook. Le milliardaire devrait présenter ce jeudi soir un nouveau fil d’actualités, qui permettrait notamment, selon le site spécialisé TechCrunch,  de filtrer les contenus par catégorie (photos, musique) et devrait inclure de plus grandes images, y compris pour les publicités (posts sponsorisés). Alors que plusieurs études récentes affirment que le réseau social est à la peine, une refonte plus que nécessaire pour le site, sur lequel sont mélangées en vrac aujourd’hui les publications de nos «amis», les pages qu’ils ont aimées, les célébrités que nous suivons et des publicités.

Source 20 Minutes

Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Riot, le Google espion de votre activité sociale 

Une société américaine a fait la démonstration d’un moteur de recherche de cybersurveillance capable de prédire les comportements des internautes.

Aussi simple à utiliser que le moteur de recherche de Google, Riot (Rapid Information Overlay Technology) est toutefois beaucoup plus effrayant. Conçu par Raytheon, une société américaine spécialisée dans les systèmes de défense, le logiciel est destiné à l’espionnage, comme on peut le voir dans une vidéo de présentation datant de 2010 qui vient d’être rendue publique par «The Guardian».

Ce qui y est montré peut faire froid dans le dos. En effet, en entrant le nom d’une personne sur le moteur de recherche, le logiciel récupère une grande quantité d’informations laissées sur les divers réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Gowalla ou Foursquare). Il est ainsi possible d’obtenir un aperçu complet de la vie et des activités d’un individu, tels que ses relations ou les lieux qu’il fréquente géolocalisés sur une carte, grâce aux check-in ou aux données de localisation intégrées aux photos prises à l’aide de son smartphone.

Nick est à la salle de gym, le lundi, à 6h du matin

L’analyse de la fréquence des déplacements permet par ailleurs à l’outil de cyberespionnage de prédire les comportements des individus. Ainsi, en prenant l’exemple d’un employé de Raytheon qui a pour habitude de soigner son physique, le démonstrateur Brian Urch explique: «Si jamais vous avez envie de mettre la main sur Nick ou sur son ordinateur portable, vous pouvez vous rendre à la salle de gym, le lundi, à 6h du matin».

Raytheon assure que son logiciel n’a pas été vendu à des clients. La société admet néanmoins que la technologie a été «partagée avec le gouvernement américain et l’industrie dans le cadre d’un effort conjoint de recherche et de développement, en 2010, pour aider à constituer un système de sécurité nationale capable d’analyser des ‘milliards d’entités’ dans le cyberespace», explique «The Guardian».

Source 20 Minutes

Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Google alerte des utilisateurs de Gmail sur des tentatives d’intrusion 

Depuis quelques jours, Google aurait signalé un nombre important de tentative d’intrusion suspectes aux utilisateurs de Gmail.

Si votre ordinateur est victime d’une tentative d’infiltration provenant de l’étranger, Google est là pour vous ! Et ce n’est pas une plaisanterie. Depuis juin, Google vous indique toute tentative d’intrusion dans votre compte Gmail. Comment ?

Tout simplement grâce à un message d’alerte en haut de votre messagerie de ce type.

D’autant que ces derniers jours, un nombre important d’avertissements de ce type ont été signalés par des internautes, inquiets de voir apparaître un tel avertissement dans leur messagerie. Lire la suite

Publié dans Blogging, Internet, Loisirs - Détente - Maison, Sécurité | Marqué avec , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une appli promet d’anticiper les désirs des utilisateurs 

IPAD — Si un interlocuteur suggère un restaurant, «MindMeld» fera apparaître un menu ou des critiques sur l’iPad. S’il parle de vacances, ça pourra être des vidéos des endroits évoqués.

Retrouvez la vidéo de présentation.
Mis à jour à 07h51

La vidéo de présentation de l’application.

Une application pour tablettes iPad qui doit être lancée ce mois-ci promet d’anticiper les désirs de ses utilisateurs, en analysant leurs conversations en temps réel.

«C’est la première application d’appel vocal et vidéo pour iPad qui peut vraiment comprendre ce que vous dites et trouver des informations adaptées», a commenté Timothy Tittle, l’un des co-fondateurs du projet Expect Labs à l’origine de l’application. «Ça ressemble à de la science-fiction mais cela peut très bien fonctionner», a-t-il assuré.

Le nom de l’application, «MindMeld» («fusion mentale»), est une référence à une technique de télépathie utilisée par Spock dans Star Treck. Concrètement, les appels passés via l’application seront analysés par un système capable de comprendre ce que les gens disent et de chercher sur internet des informations en rapport.

Par exemple, si l’un des interlocuteurs suggère un nouveau restaurant, MindMeld fera apparaître sur l’iPad un plan, un menu ou des critiques. S’il parle de vacances, ça pourra être des vidéos des endroits mentionnés. Source Le Matin

Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le « bug Facebook » : que se passe-t-il ? Que faire ? 

On tente d’éclaircir un peu les choses

Hier, en début d’après-midi, un article de Métro annonçait la découverte d’un bug sur Facebook : des messages privés auraient été publiés au sein de la Timeline de certains utilisateurs. Démenti depuis, celui-ci n’a rien de nouveau (voir ici ou là) mais ne cesse d’enflammer les réseaux sociaux chez nous. Quel que soit le résultat des enquêtes qui ne vont pas manquer dans les prochains jours, nous avons donc décidé de faire un premier point et d’évoquer des solutions.

Tout d’abord où trouver ces informations ? Au sein de la Timeline (ou Journal), qui a été activée progressivement chez les utilisateurs, Lire la suite

Publié dans Blogging, Infos du web, Loisirs - Détente - Maison, Réseaux sociaux | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Comment Quora, la nouvelle encyclopédie en ligne, en est arrivée à menacer Wikipedia 

Wikipédia est le leader des encyclopédies en ligne, avec 23 millions d’articles. Mais une révolution est peut-être en vue, depuis que d’anciens ingénieurs de Facebook ont lancé leur propre plateforme innovante de questions-réponses, baptisée Quora.

Publié le 20 septembre 2012


100 000 contributeurs actifs alimentent chaque jour Wikipédia. Crédit Capture d’écran

Difficile de concurrencer Wikipédia, l’incontournable encyclopédie en ligne aux 23 millions d’articles, dont 1 million rien qu’en français. 100 000 contributeurs actifs alimentent chaque jour le site, et participent à de longs débats au sujet des articles, remettant sans cesse en question la validité des informations pour se rapprocher au maximum d’un idéal d’objectivité.

Mais quand d’anciens geeks de Facebook se penche sur le problème, la concurrence prend une autre envergure. Wikipédia a maintenant de quoi trembler, c’est en tout cas ce qui se murmure dans la Silicon Valley. Deux employés de la première heure de Facebook, Adam D’Angelo et Charlie Cheever sont à l’origine de cette révolution potentielle.

Leur invention : Quora. La société basée à Palo Alto est évaluée à 307 millions d’euros (400 millions de dollars). Le principe ? Un système de questions-réponses extrêmement flexible et puissant, délivrant des informations nouvelles et pertinentes et disposant d’une base données géante. Et ça marche, déjà. Lancée le 21 juin 2010, la plateforme est en pleine croissance. Wikipedia se tasse à 8 milliards de visiteurs uniques par mois, et subit une baisse de fréquentation après avoir connu à une époque 9 milliards de visiteurs uniques.

Mais la tendance est inverse pour Quora : bien que ses chiffres de fréquentation soient plus modestes, la plateforme voit son nombre de visiteurs uniques grossir chaque jour, passant de 50 millions à 200 millions en un an.

Mais qu’est ce que cette nouvelle encyclopédie a de plus que l’ancienne ?  Les professionnels de la technologie admirent sa capacité à dénicher des informations nouvelles et pertinentes, personnalisées pour chaque utilisateur en fonction de sa demande. Quora sert de base de données sur à peu près tous les sujets possibles et imaginables, depuis les sociétés spécialisées dans la technologie, jusqu’à la vie en prison. Jusqu’ici, rien de nouveau par rapport à Wikipédia. Mais la différence tient dans l’accessibilité des informations. Wikipedia n’offre pas de moyen efficace pour découvrir de nouvelles informations. Le seul avantage historique de Wikipedia était sa densité en hyperliens qui prolifèrent dans chaque article, renvoyant d’articles en articles, et gardant l’utilisateur sur le site pendant un long moment. Lire la suite

Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire